Du 14 avril au 13 octobre 2018, tous les soirs de la tombée
de la nuit et jusqu'à 1h du matin : Chartres en lumières – Gratuit

Le 15 septembre 2018 : Fête de la lumière – Gratuit

5 - Le musée des Beaux-Arts – Façades des jardins de l'Évêché

La scénographie en quelques mots

Conceptions artistiques : « Luna » – Camille Gross et Olivier Magermans

Comme l'explique les scénographes, « Luna » est un conte retraçant les aventures d'une petite lune nommée Luna se lançant à la recherche de son amie Stella. C'est à travers son aventure qu'elle va nous emmener dans les différents univers célestes, remplis de merveilles et de mystères qui ont tant inspiré les Arts depuis des milliers d'années.

« Au lancement de ce conte animé, l'Univers se créé sous les yeux émerveillés du spectateur. C'est alors que Luna et Stella, les héroïnes de l'histoire, prennent forme. En poursuivant Stella, Luna va tomber dans un trou noir. Une mésaventure qui va la transporter dans un monde parallèle : une invitation au voyage à travers l'histoire de l'astronomie. Le périple commence à l'époque de l'Antiquité. L'étude du système solaire débute, elle est évoquée par l'apparition de créatures mystiques, représentatives des interprétations irréelles de l'époque. Un paysage effrayant pour la petite Luna qui préfère s'enfuir. Elle rencontre alors le Soleil, symbole de l'arrivée de la science, du savoir et de la connaissance. Un cadre qui la réconforte mais le voyage doit se poursuivre.

L'étude de l'Espace se précise et inspire de nombreuses oeuvres picturales dans le courant du XIXe siècle traversées par Luna. On arrive alors au début du XXe siècle dans le décor de “Voyage dans la Lune” de Meliès. On rêve de conquête spatiale mais ce n'est encore qu'un fantasme. Luna se sert alors du canon de Meliès pour se faire expulser dans le Ciel. On rentre dans l'ère de la modernité. La conquête de l'espace devient réalité. Avec elle, le monde de l'imaginaire se développe toujours plus autour de la science-fiction. Des petits clins d'oeil au monde du cinéma se dessinent alors sur les murs du musée des Beaux-Arts. Saurez-vous les retrouver ? C'est suite à ce décor que prend fin la quête de Luna, qui retrouve son amie Stella. On s'approche alors de la planète Terre, illuminée de ses lumières artificielles. Puis, les deux amies se réunissent et deviennent constellation. »

Luna illumine la façade des Jardins de l'Évêché du musée des Beaux-Arts - Chartres en lumières - Crédit photo Camille Gross et Olivier Magermans

L'histoire des jardins de l'Évêché

Les jardins de l'Évêché sont situés derrière la cathédrale, à proximité du musée des Beaux-Arts. La terrasse date du XVIIe siècle et se prolonge par des jardins qui devaient initialement descendre jusqu’à l’Eure. La Révolution empêcha de réaliser le projet. Les jardins, délimités par une orangerie et un ancien prieuré, sont classés monuments historiques depuis 1941. C’est un des plus beaux points de vue sur la ville. Les jardins de l'Évêché vous offrent un panorama d'exception sur les bords de l'Eure.

Nous contacter

Renseignements : Ville de Chartres
Place des Halles
28000 Chartres
02 37 18 47 84
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.chartres.fr
Production : Ville de Chartres

Espace partenaires

Espace Presse